L'actualité littéraire de Solange Tellier

Archives de Tag: légumes

tags : Rouillac, marché, Premier été, prix de l’estuaire, premier été, charente, saint-cybardeaux, théâtre des bouchauds    

 

Quentin choisit de se diriger pour commencer vers le camion de La marée Bleue. L’étal était autrement plus varié que celui qui avait pour habitude d’approvisionner son village. Des bars, des daurades, des maigres dont il ne connaissait jusqu’à présent que le nom, voisinaient avec les merlus et les filets de cabillaud. Il fut bien davantage étonné par de grands poissons plats, de toute évidence de la famille des soles, dont les écailles gris-brun étaient ponctuées de gros pois orange. L’affichette les baptisait carrelets. Les sardines étaient demi-sel ou fraîches et pour ces dernières le client avait le choix entre les Royan et les Collioure. Les fruits de mer n’étaient pas en reste : bulots, coques, langoustines, et autres crabes, vivants ceux-là, dont les grosses pinces avaient été liées par un élastique pour entraver tout mouvement et préserver le vendeur autant que le client d’une douloureuse étreinte.

Tandis qu’il lorgnait sur les moules le commerçant l’interpella :

  • — C’est la pleine saison. Moules des bouchots d’Oléron. Profitez-en !

Quentin aimait les moules – accompagnées de frites évidemment ! –, et il se serait bien laisser tenter s’il avait été équipé pour cuisiner. Il se dit qu’il attendrait d’être sur la côte pour en déguster à la marinière dans un petit resto du bord de mer et jeta son dévolu sur des petites crevettes roses, presque transparentes.

― Arrivage direct de la Cotinière, précisa le mareyeur.

Va pour les crevettes ! Il n’avait pas si souvent l’occasion d’en manger d’aussi fraîches.

 

 

à suivre … sur l’étal du maraîcher.

 

Premier été – p. 44-45- Geste Edition – 2014

ISBN 979-10-93644-00-4 – Tous droits réservés

Commandes sur ce site (lien contact)

 

photos tirées du net
Publicités


%d blogueurs aiment cette page :