Dimanche 26 juin 2016 

Château de la Motte-Tilly ( près de Nogent-sur-Seine) (Aube)

Quelques aperçus de ce que furent les deux moments de balade contée qui ont été suivis par une vingtaine de personnes.

Il ne fut pas possible d’accéder au tilletum en raison du terrain particulièrement boueux et des moustiques en sur-nombre. C’était effectivement assez impressionnant. Nous sommes donc restés prudemment contre les murs du château où les insectes étaient moins présents.

2_la-motte-tilly-300x161

J’ai commencé par une petite mise en bouche linguistique.

Par transformations successives deux préfixes se retrouvent dans la langue française. Les linguistes considèrent que les préfixes til ou thil ont plutôt été adoptés en langue d’oïl alors que les teil ou theil sont plus couramment usités en langue d’Oc. Même si cela est partiellement vrai il ne faut pas en faire une généralité puisque parmi plus de 200 toponymes que j’ai pu relever (communes et villages, sans compter les lieux-dits) , je retrouve régulièrement des Theil en langue d’oïl – notamment en Bretagne et en Normandie – et de nombreux Tillet, Tillou en Occitanie. J’en donne quelques exemples en fin de mon ouvrage dans la partie intitulée « Etymologie »

A noter bien évidemment que la chose est la même concernant les patronymes : Duteil, Dutil, Tillet …(p.78 de Si le Theil me racontait)

________________

J’ai débuté ce qui devait être un voyage au pays des tilleuls parmi les 80 variétés qui composent le tilletum (provenant d’Asie, d’Amérique du Nord et d’Europe) par la lecture du début de Voyage au pays des arbres, de Jean-Marie Gustave le Clézio, lui-même emprunt de la culture amérindienne. (je posterai ici dans quelques jours les extraits des ouvrages cités)

J’ai enchaîné avec le texte d’André Theuriet qui figure en début de mon ouvrage, extrait de son oeuvre Sous-Bois : Le chêne est la force de la forêt, le tilleul en est sa musique berceuse …… et j’ai récité à la suite mon poème de la page 73 : Bruit de feuilles et d’abeilles bercent mon oreille ……..

________________

J’ai fait alterner les moments littéraires avec quelques évocations plus historiques : Tilleuls de Sully, Tilleul de Marie de Bourgogne, Tilleul de Vaucouleurs (avec lecture d’un court extrait de Jeanne au bûcher de Paul Claudel), d’autres tilleuls remarquables comme celui de Lucheux dans la Somme. J’ai évoqué quelques anecdotes et traditions avant de lire l’extrait de la madeleine de Proust. Car si on l’oublie un peu en associant la madeleine à du thé, il faut savoir que c’était bien dans une infusion de tilleul que Proust avait trempé ses premières madeleines, celles qui ont permis aux souvenirs de s’engranger et de rester à l’ombre de longues années …

Comment ne pas évoquer à la suite, la belle préface qu’Yves Duteil m’a fait l’honneur et l’amitié d’offrir à mon ouvrage :  Un theil … un ancêtre vous parle et sans le savoir un soir vous boirez ses paroles (extrait)

_______________

J’ai proposé ensuite la lecture d’un extrait de Si le Theil me racontait. J’avais choisi deux extraits différents pour chacune des balades, puis lecture  du poème de Maurice Carême : L’enfant et le tilleul.

_________________

Dernière partie : Le tilleul et la mythologie : masques mortuaires de l’Egypte ancienne, légende du centaure Chiron, légendes germaniques, scandinaves, flamandes, poitevines, astrologie celte avec lecture de l’horoscope des natifs du tilleul, puis j’ai terminé par la lecture de la légende de Beaucis et Philémon (qui figure également en fin d’ouvrage).

_________________

Les balades poétiques et littéraires auront duré chacune une heure.

Nous avons terminé, installés sur les marches de la terrasse supérieure, avec la vue plongeante sur le plan d’eau et le tilletum.

la-motte-tilly-275-12_w500Si le Theil me racontait – ISBN 978-2-35168-391-0 – 11€

Commande sur le site ( onglet supérieur > bio-biblio-commandes).  Contact pour des animations (balade contée, ateliers d’écriture, mise en place de projets pédagogiques -écoles, centres de loisirs – résidences pour personnes âgées …. ) : mailto sur la même page

Publicités