dédicace le dimanche 31 juillet 2011 – de 10h à 17h

Theil-Rabier en Charente, Theil d’Aubanie où vit le tilleul de mon histoire,  mais également Theil, Teil, Tillou dont les racines sont les mêmes que celles de mon tilleul de Theil. A la fin de l’ouvrage un chapitre est consacré à l’étymologie et un autre aux légendes rattachées au tilleul.

extraits de l’ouvrage – chapitre Histoire, Géographie, Etymologie :

Le tilleul est très présent dans le  Sud-Ouest. L’essence sauvage ou tilia cordata a colonisé les forêts au même rythme que les autres arbres, à partir du moment où les périodes glaciaires ont laissé définitivement la place à un climat plus propice aux grands feuillus.

Les espèces cultivées des tilleuls ont pris leur impulsion à l’initiative de Sully, ministre d’Henri IV, qui avait souhaité que l’entrée de chaque village soit signalée par un tilleul et que ses fleurs soient utilisées dans les hospices pour soigner les malades.

Si ces honorables vétérans n’ont pas tous subsisté, si les survivants, peu nombreux, sont à l’heure actuelle étroitement surveillés à cause de leur état quelquefois problématique au vu de la sécurité, leur nom reste bel et bien gravé dans le patrimoine de la toponymie locale sous des formes parfois très voisines. Dans la région Poitou-Charentes Tillou s’affiche dans les Deux-Sèvres et c’est Theil d’Aubanie qui a adopté mon tilleul, tandis qu’à quelques encablures,  la Charente a son Theil-Rabier. Il m’est arrivé  de croiser ici ou là, village ou hameau, lieu-dit,  un Theillou, Thillet, Tillet, Teil, Teillé ou encore Tillou parmi autres désignations, seules ou accolées à un autre nom, et quand la curiosité me poussait à vérifier si le village possédait bien « son » tilleul, dans la plupart des cas, je constatais que l’appellation n’était pas usurpée.

Le Calvados, la Manche, l’Orne, l’Ile et Vilaine ne manquent pas non plus de Theil, même si ce sont les pommiers qui parsèment en plus grand nombre les prés et les vergers. Les Vosges ont leur Certilleux, la Moselle son Conthil, la Meuse son Thonne-le-Thil, son Thillot et son Thillombois, la Loire son Craintilleux.   …..

 ©Si le Theil me racontait- Solange Tellier -mai 2011- Editions des 2Encres- Tous droits réservés

Publicités