Lorsque nous bougeons c’est l’arbre qui devient le spectateur

René Magritte – l’Arbre 1959 – Vienne, musée d’Art moderne

Véritable poussée de la terre vers le ciel, un arbre est une image et une expression de joie. Pour appréhender cette image, nous devons être immobiles, à l’égal de cet arbre. Lorsque nous bougeons, c’est l’arbre qui devient le spectateur.

René Magritte

A l’image de l’arbre de Magritte mon tilleul s’est fait tout au long des années le spectateur. Il a abrité dans son aubier comme une grande maison où chacun a pris sa place …

L’arbre de Magritte au top ten 2011 de ce site – cliquer –

Publicités