L'actualité littéraire de Solange Tellier

Cossi pas de vam

Comment ne pas sentir vivant
sous le ciel du Méjean
comment résister au charme divin
quand il parfume tous les chemins

*

Cossí pas de vam

jol cèl del Mejan

cossí téner al divenc embelinaire

dels camins embaumaire

RENCONTRES ESTIVALES

J’aurai plaisir à vous rencontrer et vous présenter et dédicacer mes ouvrages sur le Causse Mejean

LIBRAIRIE RALLIER DE MEYRUEIS :

Mercredi 27 juillet de 9h à 12h30

MARCHES NOCTURNES DES CRÉATEURS à partir de 17h :

Chaque mardi : FLORAC

Chaque mercredi : LE ROZIER

Cliquez sur le titre du blog pour revenir à l’ accueil ou bien utilisez les onglets en haut de page ou encore les catégories en marge droite.

Belle balade à vous entre les pages de ce blog.

Merci pour votre visite virtuelle en attendant le plaisir d’une vraie rencontre.

POINTS DE VENTE LOZERIENS

Méjean au coeur ~ Mejan al cor

est en vente à :

Maison de la presse Meyrueis

Tabac-Presse Sainte Enimie

La ferme du Fraïsse – Mas Saint Chély

La ferme de l’Hom – Fraissinet de Fourques

Boutique du Parc National des Cévennes – OT de Florac

Librairie du Domaine des Boissets – Sainte Enimie

Ferme caussenarde Hyelzas

Grotte de Dargilan

Aven Armand

Tabac à Le Rozier chez Marina et Jean-Philippe où un rayon particulièrement bien fourni en ouvrages locaux, guides et autres vous attend

Vous pouvez également me passer commande sur :

solange.charente@laposte.net

pour un retrait sur le Méjean ou une livraison.

Envois postaux possibles : un ouvrage 5€, 2 ouvrages 8€

Causse encantaire

Le souffle du vent dans tes cheveux d’anges

les rayons du soleil sur tes rondeurs étranges

Méjean

Causse enchanteur

Causse au grand cœur

T’aimi tant !

Méjean au Coeur ~ Mejan al Còr – p.30 et 31

(extrait – poésie adaptée en occitan dans son intégralité)

pour des questions de rime nous avons gardé Mejan tout en sachant qu’à l’oral on prononce Mejiá

Méjean au coeur Mejan al cor

AVANT PROPOS

cueilleur d'étoiles. Méjean au coeur

Plus de trente années à te chercher, plus de trente années à t’aimer et c’est à peine si je te connais.
Tu sais pourtant m’envelopper de ce que tu as de plus précieux, tu m’as offert de me fondre dans le souffle du vent qui caresse tes rondeurs et berce tes cheveux d’anges, dans le rayon du soleil qui réchauffe ta pierre, dans le nuage voyageur ou sous l’aile de l’oiseau qui se laisse porter au ciel de tes saisons, et si je n’ai jamais fréquenté le fond de tes avens j’ai touché du cœur, un jour, la plus délicieuse de tes saveurs, celle de l’Amour, et du bout de l’âme ton Éther’nité.

Vous qui passerez entre ces pages, puissent mes mots vous faire partager tout ce que le Méjean m’a donné.

Je remercie de tout mon cœur, de toute mon âme, mon Ami si cher qui m’a appris à aimer son Causse, à aimer la Terre, à aimer la Vie dans tout ce qu’elle a de plus vibrant et de plus généreux.

Merci à lui d’avoir veillé de là-haut à l’aboutissement de cet ouvrage.

Christian, c’est à toi que je dédie cet ouvrage

et aussi à Pablo mon petit cueilleur d’étoiles

image : Le petit cueilleur d’étoiles. Tirée du net

      

Nouvel ouvrage : Mejean au coeur ~ Mejan al còr

C’est toujours un bonheur que de recevoir, enfin, les exemplaires de son ouvrage.

Une naissance de plus ! Et quelle naissance !

Cela faisait quelques années que je n’avais pas commis de publication et tous ces poèmes commençaient à trouver le temps long dans les tiroirs de mon disque dur. De nouveaux étaient nés ces derniers temps en écho à d’autres composés par une âme poète qui a su toucher la mienne. Des mots et une âme qui ont su redonner des ailes à ma plume. Mon recueil sera composé pour partie de ces derniers, plus personnels sans doute que tous ceux que j’avais déjà écrits sur le Méjean. Plus personnels, plus intimes aussi pour les lecteurs qui sauront entre les mots en saisir la fibre. L’Âme.

Ce recueil m’a demandé beaucoup de travail, d’investissement, et dire que la création artistique est un amusement serait injuste. Pour cette raison qui fait que l’on ne ressort jamais indemne de sa création je suis remplie de gratitude pour toutes les personnes qui sur mon chemin m’ont permis de donner vie à ce projet.

Je remercie plus particulièrement Monsieur André Clément pour sa participation à l’adaptation en occitan en oeuvrant avec toute sa compétence et beaucoup de sensibilité, je remercie de tout coeur mon ami et talentueux Renaud Dengreville, lui-même passionné du Causse et auteur de plusieurs ouvrages dont le Dernier Berger, pour son aimable autorisation pour l’utilisation d’un de ses cliché. Je remercie aussi mon amie Audrey Robert qui a également accepté que trois de ses photos soient utilisées. Quel bonheur de rassembler ainsi des personnes de coeur et de talent autour de quelques vers à la gloire du Méjean !

Quin astre ! Comme l’a écrit Monsieur Clément en conclusion de la préface bilingue qu’il m’a également fait l’honneur de rédiger.

Vous trouverez plus d’informations techniques sur l’ouvrage en page « bio-biblio-commandes » (onglets supérieurs) où figurent également mes autres ouvrages. Chacun d’eux est ensuite répertorié dans la marge droite de ce blog afin de vous permettre d’en lire des extraits ou bien leur actualité littéraire publique (bien mise à mal il faut en convenir ces derniers temps)

N’hésitez pas à me contacter pour toute demande par le biais de l’onglet contact ou directement sur ma boîte mail : solange.charente@laposte.net


%d blogueurs aiment cette page :